© Le Maître de l'escalier balancé inc. 2019. Tous droits réservés.

Lorsque vous descendez ou montez un escalier, intuitivement vous utilisez la main courante (rampe). C’est la longueur de votre bras qui détermine la ligne de foulée. 

Que vous soyez une femme ou un homme, grand ou petit, votre trajectoire est en moyenne située à une distance de 40 cm de la main courante. 

 

Pour preuve, observez comment les marches d’un ancien escalier sont usées au même endroit, peu importe la largeur de l’escalier. Cette trace du passé est la trajectoire naturelle de l’homme. C’est la ligne de foulée.

MÊME DANS LES QUARTIERS TOURNANTS, LA MAIN COURANTE EST TOUJOURS DISPONIBLE CE QUI N'EST PAS LE CAS DANS UN ESCALIER STANDARD. 

 

Cette ligne fictive - la ligne de foulée - sert de base pour l’exécution d’un escalier balancé. Dans les quartiers tournants, la ligne de foulée est courbe, pour rester à une distance constante de la main courante. Les girons sont calculés en respectant le pas, ils sont répartis sur la ligne de de foulée. C'est ainsi que l’escalier balancé procure à l’usager une progression constante. 

 

Les possibilités sont sans fin. Un escalier balancé peut être adapté à toutes les contraintes et à toutes les formes. Des escaliers ¼ tournant, ½ tournant, ¾ tournant et même un tour complet sont possibles. L’escalier balancé est supérieur à tout point de vue.